Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

T.A.F.T.A.

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mercredi 24 Mai 2017 : soirée débat “Robotisation, Automatisation et CHOMAGE”


Derniers articles


Dimanche 30 avril 2017 : Rassemblement à Golfech


Mais pourquoi donc une troisième ligne de métro à Toulouse ?


TOULOUSE (toujours ?) explosive


Où en est le 3ème Procès AZF ?


Jeudi 6 Avril 2017 : Projection-débat "AT(h)OME"


Mercredi 10 Mai 2017 : Soirée-débat "Quel avenir pour Golfech ?"



Mercredi 29 Avril 2015 : Conférence-débat " La science asservie "




L’Université Populaire de Toulouse, les Amis de la Terre Midi Pyrénées et le Réseau "Sortir du nucléaire" invitent Annie Thébaud-Mony pour une conférence-débat à Toulouse, autour de son livre La science asservie.

Dans les discours politiques, la science est aujourd’hui de plus en plus convoquée pour énoncer des vérités incontestables. Pourtant, suite à de nombreux scandales sanitaires, un climat de suspicion s’est installé, creusant un fossé entre les chercheurs et les citoyens. Chacun est alors confronté à ces questions essentielles s’agissant de la santé : qui croire ? Que nous cache-t-on ? À qui profite la science ?

Ces questions sont au cœur de ce livre, qui analyse comment de nombreux chercheurs ont participé à un processus de confiscation de la science au service des intérêts privés de grands groupes industriels, souvent avec la complicité active de l’État. Ils ont ainsi contribué à instaurer l’hégémonie d’une « stratégie du doute » quant aux risques industriels (amiante, plomb, nucléaire, pesticides, etc.) et à leurs conséquences.

S’appuyant sur sa propre expérience professionnelle et sur celle d’Henri Pézerat, toxicologue connu pour son engagement scientifique et citoyen contre l’amiante, Annie Thébaud-Mony dénonce ici avec force le cynisme et l’impunité de ceux qui, délibérément, ont choisi la mort des autres pour leur plus grand profit. Ses révélations dressent un réquisitoire implacable, qui invite à résister à l’imposture scientifique et à mettre en synergie, en matière de santé publique, savoirs scientifiques et savoirs citoyens.

Annie Thébaud-Mony est sociologue, directrice de recherches honoraire à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), chercheuse associée au Groupement d’intérêt scientifique sur les cancers professionnels (GISCOP 93) à l’université Paris-13. Elle est aussi partie prenante ailleurs porte-parole de réseaux citoyens de lutte pour la santé contre les risques industriels. Elle est l’auteure également de Travailler peut nuire gravement à votre santé (La Découverte/Poche 2008).

20h30 "Au Bijou", 123 avenue de Muret à Toulouse.

Entrée libre.


Publié le jeudi 16 avril 2015.

Version imprimable de cet article Version imprimable