Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

T.A.F.T.A.

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mardi 11 Avril 2017 : Soirée-Débat « Le bien-vivre simplicitaire » au Québec


Derniers articles


Mais pourquoi donc une troisième ligne de métro à Toulouse ?


TOULOUSE (toujours ?) explosive


Jeudi 6 Avril 2017 : Projection-débat "AT(h)OME"


Jeudi 16 Mars 2017 : Conférence-débat "Quels transports pour Toulouse Métropole ?"


Samedi 18 Février 2017 : Manifestation de Stop Mine Salau


Une bonne nouvelle : Victoire contre l’évasion fiscale !



Lundi 2 Mars 2015 : Projection-débat "Nucléaire : l’enquête continue"




20h30 au Cinéma Utopia, 24 rue Montardy à Toulouse.

Projection de deux films, puis discussion-débat avec les réalisateurs

"Bravo la bombe", 26 minutes, réalisatrices Céline Lemaire et Fanny Moulin En 1954, Castle Bravo explose à Bikini, dans le Pacifique. C’est la bombe H la plus puissante jamais testée par les États-Unis. Dans les années qui ont suivi, les habitants ont été les cobayes d’une étude des effets de la radioactivité. Aujourd’hui, ils espèrent toujours obtenir réparation.

Céline Lemaire et Fanny Moulin Nous sommes deux journalistes indépendantes basées à Toulouse, formées à l’Ecole de journalisme de Toulouse entre 2010 et 2013. Après plusieurs reportages réalisés ensemble au cours de nos études, nous avons gagné le Prix Rotary du Jeune Reporter d’Images de Télévision 2013 qui nous a permis de réaliser notre premier documentaire, « Bravo, la bombe » en 2014.

"Irradiés pour la France", 40 minutes, enquête et réalisation Jean-Philippe Desbordes Voici un document culte sur le combat pour la vérité sur l’exposition des hommes au feu nucléaire. Réalisée en 2004, cette enquête, diffusée sur France 3 dans le magazine Pièces à Convictions, à jeté le premier un coup de projecteur sur l’un des aspects le plus secrets du programme nucléaire militaire, à travers des archives à l’époque totalement inédites. Ce fut le point de départ d’un mouvement qui se poursuit aujourd’hui encore, par lequel la vérité peu à peu est sortie de l’ombre des oubliettes de la raison nucléaire de l’Etat.

Jean-Philippe Desbordes Journaliste d’investigation, réalisateur et écrivain, il a écrit "Atomic Park", 2006, paru chez Actes Sud, puis "les Cobayes de l’apocalypse nucléaire", 2011, aux éditions de l’Express/Roularta. Il a également coécrit et coréalisé avec Christine Bonnet en 2012, "Aux victimes de la bombe atomique française", 70 minutes, qui a reçu le Prix Terre(s) d’Histoire au FIGRA 2013 ainsi que "Aux enfants de la bombe", 52 minutes, Grand Prix FIFO 2013.


Publié le dimanche 1er mars 2015.

Version imprimable de cet article Version imprimable