Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

T.A.F.T.A.

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mercredi 24 Mai 2017 : soirée débat “Robotisation, Automatisation et CHOMAGE”


Derniers articles


Dimanche 30 avril 2017 : Rassemblement à Golfech


Mais pourquoi donc une troisième ligne de métro à Toulouse ?


TOULOUSE (toujours ?) explosive


Où en est le 3ème Procès AZF ?


Jeudi 6 Avril 2017 : Projection-débat "AT(h)OME"


Mercredi 10 Mai 2017 : Soirée-débat "Quel avenir pour Golfech ?"



Alimentation, énergie, matériaux : quelle utilisation des terres en 2050 ?




Conférence-débat proposée par les ATMP

"Scénario Afterre2050"

Alimentation, énergie, matériaux : quelle utilisation des terres en 2050 ?

Avec Christian Couturier et Sylvain Doublet de Solagro.

Mercredi 11 janvier 20h30 Salle du Sénéchal (17 rue de Rémusat, Toulouse, métro Capitole)

A l’instar du scénario NégaWatt “pour un avenir énergétique sobre, efficace et renouvelable”, Solagro a décidé d’élaborer un scénario d’utilisation des terres en France à l’horizon 2050.

L’agriculture et la forêt doivent, à cet horizon, nourrir les hommes (plus nombreux), le bétail, fournir énergie et matériaux en quantité suffisante tout en préservant la fertilité des sols, la qualité des eaux, la biodiversité, le climat, les agricultures vivrières du Sud, etc. La question de fond est la suivante : disposerons-nous des surfaces nécessaires pour concilier l’ensemble de ces valeurs et satisfaire ces besoins vitaux ? Le scénario rêvé de Solagro est-il réaliste ?

Contrairement à la plupart des scénarios qui raisonnent sur une « offre » - alimentaire, énergétique - jugée illimitée, Afterres2050 repasse en revue nos besoins alimentaires et les croise avec des contraintes et opportunités multiples : rendements plus importants de certaines céréales avec le climat, réduction des gaspillages, artificialisation des sols contenue dans des proportions raisonnables, … Le premier scénario dit « du 19 mai » fait surtout le pari qu’en 2050, les terres agricoles seront cultivées pour moitié en agriculture biologique, et pour moitié en production intégrée, un modèle qui reprend les fondamentaux de l’agriculture biologique (rotation longues, légumineuses), en s’autorisant l’utilisation d’azote minéral et en cas d’urgence, un recours contrôlé à des traitements pesticides.

Les résultats ? Ils sont encourageants. Du côté des bonnes nouvelles : le mix 50/50 agriculture biologique/agriculture intégré nourrit la France et quelques voisins. Toutefois, notre assiette est vraiment différente, et nos paysages aussi. Ces premières modélisations mettent en lumière les grands enjeux, soulèvent des arbitrages et bousculent quelques idées reçues.

Venez donc découvrir la philosophie d’Afterres2050 et débattre avec Solagro et les Amis de la Terre, des trajectoires que ce scénario propose.

La conception d’Afterres2050 est soutenue par la fondation Charles Léopold Meyer pour le Progrès pour l’Homme


Publié le jeudi 5 janvier 2012.

Version imprimable de cet article Version imprimable