Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

T.A.F.T.A.

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mardi 11 Avril 2017 : Soirée-Débat « Le bien-vivre simplicitaire » au Québec


Derniers articles


Mais pourquoi donc une troisième ligne de métro à Toulouse ?


TOULOUSE (toujours ?) explosive


Jeudi 6 Avril 2017 : Projection-débat "AT(h)OME"


Jeudi 16 Mars 2017 : Conférence-débat "Quels transports pour Toulouse Métropole ?"


Samedi 18 Février 2017 : Manifestation de Stop Mine Salau


Une bonne nouvelle : Victoire contre l’évasion fiscale !



OGM : Procès de José BOVE et Isabelle Ibarrondo à BEZIERS




Communiqué de presse

des Amis de la Terre Midi Pyrénées

Procès de José BOVE et Isabelle Ibarrondo

à BEZIERS le 28 Août 2009 au Tribunal Correctionnel de BEZIERS

pour un arrachage symbolique de maïs OGM en 2007.

José Bové se retrouve de nouveau devant la Justice Française pour des faits qui s’avèrent être en phase avec les préoccupations de la grande majorité des Européens.

La majorité d’entre nous ne veut pas d’OGM dans leurs assiettes. Une partie de plus en plus nombreuse de la communauté scientifique indépendante des lobbies de l’agro-industrie mondiale dénonce leurs nuisances.

Les retours d’expériences démontrent que les lanceurs d’alerte et opposants aux OGM en pleins champs ont raison : les OGM détruisent la biodiversité, mettent en danger la santé humaine (et animale) ainsi que les conditions de survie économique des agriculteurs et paysans sur l’ensemble de notre planète. Les OGM sont une véritable catastrophe écologique et sociale.

Aujourd’hui José Bové est député européen et vice président de la Commission Agriculture au Parlement Européen. Les électeurs du Grand Sud Ouest de l’Atlantique à la Méditerranée et les parlementaires de la communauté européenne ont ainsi exprimé leur soutien au juste combat mené par José Bové et tous les Faucheurs Volontaires contre les OGM.

En toute légitime défense ce combat doit se poursuivre contre les nuisances des agro-industriels, en Midi Pyrénées comme sur l’ensemble des continents.

Des alternatives pour un monde désirable existent. Elles sont prônées par les principes de l’agro-écologie qui permettent de nourrir sainement l’humanité sans polluer, sans ruiner le monde paysan, sans détruire nos écosystèmes.

Il est urgent de les mettre en œuvre. Tout comme il est urgent de mettre un terme aux poursuites d’un autre age contre celles et ceux qui ont aidé à ces prises de conscience et ont freiné la propagation des OGM en FRANCE.

Alain Ciekanski

Président des Amis de la Terre Midi Pyrénées


Publié le samedi 29 août 2009.

Version imprimable de cet article Version imprimable